21 septembre 2018
Home / News / 2014 / De Biarritz à Bidart, le chien est le meilleur ennemi des plages !

De Biarritz à Bidart, le chien est le meilleur ennemi des plages !


[photo] un chien qui s’amuse sur une plage pour certains. Un animal polluant pour d’autres…

Après Biarritz, c’est au tour de Bidart de refuser les toutous surfeurs, évènement rassemblant des passionnés de surf canin, et permettant au public de découvrir les chiens sauveteurs.

La commune avait pourtant donné un avis positif à son organisation, à condition qu’elle se fasse après la date de fin de surveillances des plages (les plages de Bidart sont interdites aux chiens jusqu’au 15 septembre).

La raison de ce refus serait que les chiens dégraderaient le littoral (même raison évoquée par Biarritz). Un prétexte environnemental quelque peu farfelu quand on sait que ces communes « autorisent » dans le même temps les mégots à se déposer par milliers sur leurs plages.

Bref, il existe peut-être un problème « chien » sur le littoral basque, ou en tout cas une peur non fondée. Pour preuve, aucune commune du Pays Basque nord (français) ne possède de plage surveillée et autorisant les chiens (une situation unique en France).

Nous aurons l’occasion de revenir justement sur ces interdictions et cet a priori (chien=pollueur) à travers différents articles dans les semaines à venir ! Nous vous parlerons de ces chiens luttant contre les pollutions sur les plages ou encore de ceux permettant à des handicapés de surfer.

En attendant, les organisateurs des « toutous surfeurs » sont à la recherche d’une commune basco-landaise qui voudrait bien accueillir leur évènement porté autour de la prévention, et de la protection de l’environnement.

A Voir !

Attention : les vagues atteindront 3 mètres à Biarritz en fin de journée ce mardi

Septembre sur la côte basque rime souvent avec soleil et surf. Ce mardi 18 septembre …

4 commentaires

  1. Fais un procès mec! Si t’as que ça à foutre

    • la politesse, vous connaissez? vous vous permettez de tutoyer et de rudoyer quelqu’un que vous ne connaissez pas sous prétexte que vous n’êtes pas d’accord avec lui! pour ma part, et  »je n’ai que ça à faire », je trouve les mégots, les capsules de bouteilles de bière et autres immondices jetées négligemment sur la plage et la vulgarité ambiante bien plus dérangeants que la présence d’un chien qui s’amuse, apprécie les joies de la plage bien plus que vous peut-être…

    • on sent la classe ! …

  2. Je trouve ce prétexte complètement inadmissible. Ils ne sont d’ailleurs pas plus open avec les chevaux… 🙁
    Dans la liste des communes basco-landaises « Pet friendly », il faudrait peut être tenter votre chance à Ondres (qui autorise les balades à cheval à certaines périodes…).
    Bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *