Le long de la côte Atlantique, la quasi-totalité des stations balnéaires possède des baignades surveillées, des zones où la baignade est surveillée par des maîtres nageurs sauveteurs. Chaque année, du mois de juin à septembre, les communes mettent en place cette surveillance pour le plus grand bonheur des plagistes. Une sécurité importante et primordiale qui évite de nombreuses noyades au cours de ces mois.

L’histoire nous rappelle que la baignade a toujours été surveillé sauf exception. À l’époque, peu de personnes savaient nager et les adeptes des bains de mer se baignaient en s’accrochant à une corde au bout de laquelle un drapeau planté dans le sable était accroché.

Les baignades sont autorisées par les préfectures maritimes. Les dates d'ouverture et de fermeture varient selon chaque département.

Aux pays basques, la baignade est ouverte depuis le 1 juillet 2020. La surveillance est assurée par le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage). Les sauveteurs peuvent être des MNS ou des CRS. Ils sont équipés de matériel et de tenues de sécurité adaptés aux conditions météo (gilets de sauvetage, combinaisons, etc.).

Ce sont des professionnels, ayant une expérience du terrain, qui connaissent parfaitement les risques que rencontrent les baigneurs. Le plus risque connu sur la façade atlantique sont les courants violents que l’on appelle les baïnes.

La petite nouveauté en 2022 est le changement des drapeaux de baignade. On connait tous les fameux drapeaux vert, jaune et rouge. En 2022, de nouveaux drapeaux ont fait leur apparition, et nous allons les définir afin que votre baignade s’effectue dans des conditions de sécurité optimale.

Les nouveaux drapeaux de baignade

Dans un objectif d’uniformisation à l’international, la France a mis en vigueur en mars 2022 de nombreux drapeaux de baignade, pour une meilleure information et sécurité des touristes étrangers. Parmi les nombreux changements, on peut dès à présent parler de la nouvelle forme des drapeaux. Dans le passé, ils étaient triangulaires et deviennent dès à présent rectangulaire. On peut les retrouver à l’entrée des plages et sur les postes de secours.

Drapeau vert : pas de risque apparent

Une plage avec un drapeau vert signifie que la baignade est autorisée et surveillée. La couleur verte indique qu’il n’y a pas de danger apparent. La mer est donc calme et sans risque. Cependant, il est important de respecter les règles de sécurité comme de se baigner entre les drapeaux qui délimitent la baignade surveillée, de bien respecter les horaires d’ouverture et de fermeture de cette baignade. Gardez un œil attentif sur les enfants ou les personnes à risque. Il est également très important de se protéger contre le soleil ou les risques d’hydrocution.

Tout est réuni pour un bain agréable et en toute sécurité à condition de respecter les règles établies.

Drapeau jaune : Danger limité ou marqué (plus de drapeau orange)

Si le drapeau vert et rouge n’ont pas changé, le drapeau orange a disparu pour être remplacé par le drapeau jaune. Rappelons que le drapeau vert signifie qu’il n’y a pas de danger et que la baignade est surveillée normalement. Le drapeau jaune indique aux baigneurs que la baignade est toujours surveillée, mais qu’il existe un danger limité ou marqué. C’est notamment le cas, lorsque les vagues sont un peu grosses. La possibilité d’un courant violent, d’un shorebreak puissant ou de risque baïne peuvent être à l’origine d’un drapeau jaune.

Respectez la zone de baignade et les horaires d’ouverture, les accidents n’arrivent pas qu’aux autres.

Il est important que le baigneur prenne le moins de risque possible et respecte au mieux les consignes des maîtres nageurs sauveteurs. Les précautions dont on parlait au-dessus sont également de rigueur.

Drapeau rouge, le risque est trop grand, la baignade est interdite

Enfin, le drapeau rouge indique que la baignade est interdite à cause d’un danger trop important pour la sécurité des nageurs. Il est important de respecter cette mise en garde, car vous mettez en danger votre vie et celle des personnes qui viendraient à votre secours.

Cette interdiction peut venir suite à des conditions climatiques trop dangereuses, notamment lorsque les vagues rendent la baignade trop dangereuse. Mais, de plus en plus, cela peut venir de nombreuses autres facteurs comme la pollution, la présence de méduses, d’algues toxiques… Des dangers qui varient selon les régions.

Drapeau violet : les méduses, la pollution ou les algues toxiques

Ce drapeau a pour but d’indiquer aux baigneurs qu’un risque est bien présent en mer. Il peut être associé à un drapeau rouge, ce qui signifie que la baignade est interdite à cause d’un risque de pollution, de la présence de méduses ou d’algues toxiques. Mais le drapeau violet peut également être associé à un drapeau jaune. La mise en garde est toujours de vigueur, mais la baignade est surveillée entre les drapeaux malgré ce risque.

Ce drapeau est de plus en plus présent chaque année sur la côte atlantique et notamment à Biarritz pour indiquer la présence d’une pollution trop importante, notamment les lendemains de grosses pluies. Depuis quelques années, des algues toxiques ont fait leur apparition et a entraîné la fermeture de quelques plages temporairement.

La fin des drapeaux bleus, remplacés par les bicolores jaune et rouge

Autre changement important, la zone de baignade délimitée se trouve maintenant à l’intérieur de drapeau jaune et rouge, et non plus jaune comme dans le passé. La zone réservée à la pratique de sport de glisse comme le surf ou le bodyboard se trouve maintenant entre les drapeaux blancs et noirs. Attention aux surfeurs qui ne respecteraient ces zones, certains PV ont été dressés dans le passé par les forces de l’ordre et notamment sauveteurs CRS.

La fin des drapeaux bleus, remplacés par les bicolores jaune et rouge

Autre changement important, la zone de baignade délimitée se trouve maintenant à l’intérieur de drapeau jaune et rouge, et non plus jaune comme dans le passé. La zone réservée à la pratique de sport de glisse comme le surf ou le bodyboard se trouve maintenant entre les drapeaux blancs et noirs. Attention aux surfeurs qui ne respecteraient ces zones, certains PV ont été dressés dans le passé par les forces de l’ordre et notamment sauveteurs CRS.

De nombreux renseignements au poste de secours

La présence de panneaux d’affichage au poste de secours rappelle ces principales informations. On peut y retrouver la signification des différents drapeaux, ainsi que des informations sur le plan d’eau comme la température de l’eau, les horaires de marée ou les risques potentiels comme les baïnes, la présence de rochers, d’algues toxiques…. En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un sauveteur. De même, si vous êtes témoin d’un incident, rapportez les faits rapidement les faits aux sauveteurs, évitez de vous mettre également en danger.

Le balisage des points dangereux est souvent indiqué auprès de ces postes, n’hésitez pas à vous y arrêter quelques instants afin de recueillir les informations.

Première édition le 05 Juin 2022

Biarritz, la stationnaire balnéaire du Pays Basque, accueille son premier marathon le 05 juin 2022. Une ambiance de fête, des décors de rêve et un parcours varié, nul doute que cette première épreuve sera une réussite. L’épreuve se déroulera à Biarritz et dans les villes alentours : Arcangues, Bassussarry, Arbonne et Bidart. Un rendez-vous pour de nombreux participants, puisqu’on attend pas moins de 6000 participants sur pas moins de six épreuves : marathon, marathon relais, semi-marathon, 10 km, 10 km marche et l’épreuve kids qui se tiendra le samedi 04 juin.

Le marathon, une épreuve reine dans l’athlétisme

Le marathon est une course à pied sur route, qui se déroule en général sur une distance de 42,195 km et qui est ouverte aux amateurs et aux professionnels. Le record du monde est actuellement de 2 h 01 min et 39 secondes, il a été réalisé à Berlin en 2018 par le Kényan Eliud Kipchoge.

Biarritz, un marathon tout sauf plat

Cette première épreuve dans la cité impériale est excitante pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, les décors sont absolument fabuleux avec des vues imprenables sur l’océan avec pas moins de 6 km , le phare de Biarritz avec ses 73 mètres de hauteur, le vieux port et sa plage. Parmi les quartiers et les monuments tout au long du parcours, les coureurs auront le plaisir d'apercevoir l’Eglise de Sainte-Eugénie, datant du début du 20e siècle, elle est à quelques encablures de la Grande Plage, le casino, l'hôtel du Palais qui vient de finir sa restauration, la Grande Plage, la Côte des basques, le Miramar, Marbella ou la cité de l'océan. Mais, ce n'est pas tout, puisque les marathoniens découvriront le lac Mouriscot, et plus dans les terres le golf d'Arcangues...Une succession de coin paradisiaque.

Deuxièmement, l’ambiance risque d’être au rendez-vous avec la foule des grands jours et des animations tout au long du parcours. De nombreuses surprises attendent les participants.

Enfin, le parcours proposé est tout sauf plat avec un enchainement de montées et de descentes. De quoi rendre cette épreuve, comme un rendez-vous incontournable dans les années à venir.

Dénivelé marathon Biarritz

On l'a évoqué précédemment mais on va rentrer dans le détail maintenant. L'épreuve de marathon Biarritz a un dénivelé de 480 mètres positif. Le point culminant se trouve à Arcangues avec un point culminant à un peu plus de 80 mètres. Sur le semi-marathon, le dénivelé positif s'élève à 320 mètres, alors que sur le 12 km, le dénivelé est de 145 mètres.

Des précautions à prendre pour les usagers

Si l’épreuve est avant tout une fête pour les nombreux coureurs, il est important de rappeler que la course va impacter sérieusement la circulation dimanche 5 juin, essentiellement dans la matinée.

Jetez un œil à la carte ci-dessous et vérifiez bien que le parcours ne passe pas par la route que vous voulez emprunter. De nombreux panneaux indiquent le trajet.

Nouvelle édition du Biarritz Belza Classic à la côte des basques du 3 au 6 juin 2022. Cet évènement est le rendez-vous des longboarders, une compétition internationale sur invitation, qui a connu des éditions incroyables dans le passé. La côte des basques qui est le berceau du surf en Europe, a toujours été le rendez-vous des longboarders, avec une vague idéale qui se prête à cette pratique du surf.

Si vous vous posez la question pourquoi la compétition s'appelle ainsi. C'est en référence à la villa Belza qu'on voit en arrière plan sur l'affiche de la compétition, et qui est un background incontournable de la Côte des basques.

Une compétition de surf au format original

Le Biarritz Belza Classic est une compétition sur invitation, un graal pour profiter des plus belles conditions de la côte basque. Pour participer à la compétition, les compétiteurs doivent surfer sur des longboards au shape classic sans edge sur le rail, sans leash et en single fin. Ces quelques termes demandent quelques explications. Les surfeurs devront participer à la compétition avec une planche de plus de 9 pieds, un seul aileron et des rails de planche bien ronds. Pour résumé, les adeptes du style classic seront aux anges, tandis que pour les habitués des manoeuvres radicales, la mission sera plus compliquée. Et pour corser le tout, les surfeurs n'auront pas de leash, chaque chute obligera le surfeur à aller son longboard au bord de l'eau.

Pour noter les vagues de chaque compétiteur, les juges se baseront sur plusieurs critères. Les surfeurs devront réaliser une variété de manœuvres traditionnelles du longboard, dans la section critique de la vague, avec grâce, style et fluidité.

Au niveau du format, il y a deux tableaux: d'un côté les femmes, de l'autre les hommes. Le tableau féminin démarrera cette année au round 32 avec 16 places de trialistes sous inscriptions (modalités à découvrir bientôt) et 16 invitées. Le tableau hommes démarrera en trials round 64 sous inscriptions libres (modalités dévoilées prochainement), les 16 trialistes gagnants de leur série rencontreront en round 32, nos 16 invités de renom. Il faudra venir à bout des trials, huitièmes, quarts, demis et finale pour prétendre emporter le béret du vainqueur.

Voila ce que vous pourrez voir

Plus qu'une compétition de longboard, le rendez-vous des adeptes du style

Le prize money est égalitaire puisque les hommes, comme les femmes gagneront le même montant, à savoir 3600 € de prize money dont 2000 € pour le vainqueur masculin et féminin. Mais, tous les compétiteurs sont là avant tout pour inscrire leurs noms sur le palmarès de la compétition, qui jouit d'une certaine réputation à l'international.

Parmi les vainqueurs, on retrouve de grands noms: Edouard Delpero, Clovis Donizetti, Antoine Delpero, lindsay steinreide, Justine Mauvin....Reste à savoir qui seront les grands vainqueurs cette année

Deuxième édition pour le hotdoggermag Surf Swap au pied du phare de Biarritz, les 13, 14 et 15 mai 2022. Le concept de cet évènement est plutôt simple, une rencontre ouverte à tous les amoureux du surf, et plus particulièrement les fans de planches. Un rendez-vous original sur une des plus vues de Biarritz, un moment d'échange pour admirer des planches de collection. Collectionneurs comme amateurs exposent leurs plus belles planches de surf, pour en discuter, les vendre ou les échanger. C'est également l'occasion de rencontrer des shapers réputés ou de découvrir des planches au design original, des pièces de collection qui feront le bonheur des petits et des grands. L’événement réunira les plus belles planches des collectionneurs du Vintage Surf Club, la librairie surf de HACS.

Le phare de Biarritz sera animé pour l'occasion avec la présence d'un salon de tatouage éphémère, des foods trucks, des concerts et un bar pour arroser le tout.

Une collection de véhicules fera la part belle aux combis VW et coccinelles d'époque.

Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amoureux de surf.

La compétition de surf Maïder Arosteguy se déroule dans la ville de Biarritz depuis 1984. Elle rend hommage à un personnage de la ville, la bien nommée Maïder Arosteguy. La famille Arosteguy est connue pour être les propriétaires de la plus vieille épicerie familiale de France. Un épicerie qui a fait l’histoire de la ville de Biarritz, et où de nombreuses générations s’y sont croisées. Maïder a été la première femme de la famille à assurer la gestion de l’enseigne. C’est une femme qui avait la beauté de sa mère Jannie, et le charisme de son père. En 1984, un autre personnage emblématique de la ville, Robert Rabagny, décide de lui rendre hommage en créant une compétition de surf sur la Grande Plage de Biarritz, un rendez-incontournable pour de nombreux surfeurs français et frontaliers. Elle se déroule depuis 30 ans (hors période COVID) à Pâques, et signe le début de la saison pour de nombreux surfeurs. En 2022, la compétition signera ses 36 bougies avec comme partenaire fidèle Quiksilver, la célèbre marque australienne. Elle a à ce jour l’une des plus vieilles compétitions de surf en Europe, avec Lacanau en 1979 (la plus vieille compétition européenne). Après plusieurs années annulées ou reportées pour cause de pandémie COVID, elle est de retour sur la Grande Plage du 12 au 18 Avril 2022. Une date à retenir....

Des invités de marque pour célébrer le surf avec de nombreux tahitiens

Parmi les spécificités de cette compétition, on retrouve la présence de nombreux invités de marque depuis de nombreuses années. La liste est longue : le floridien Kelly Slater légende du surf; Laird Hamilton le surfeur Hawaiien spécialiste et précurseur du surf de grosses vagues, son “fils spirituel" Kai Lenny lui aussi Hawaïen et initié au surf de grosses vagues par la légende Laird Hamilton; Brian Keaulana une autre légende du surf de gros hawaïen; Mark Cunningham le célèbre lifegard du North Shore d’Oahu...Beaucoup de personnage de renom dans le milieu du surf, à un goût prononcé pour les îles légendaires. Robert Rabagny reste dans la thématique cette année en invitant pas un mais trois surfeurs tahitiens à savoir Raimana Van Bastolaer, Kauli Vaast, Vahine Fierro. Tahiti est donc mis à l’honneur lors de cette édition, quoi de plus normal pour une île considérée comme le berceau du surf. Les surfeurs tahitiens ont toujours une histoire commune avec les surfeurs français métropolitains. Le sourire sera donc à l’honneur avec Raimana, Vahine et Kauli. L’ancienne génération tahitienne avec deux jeunes loups sur les compétitions internationales. Un mélange explosif pour le bonheur de nos yeux.

Pâques, le rendez-vous de la compétition de surf biarrote

La date est fixée, et l’on espère que cette fois-ci, la compétition soufflera ses 36 bougies du 12 au 18 Avril 2022. C’est une date emblématique puisque la compétition de surf Maïder Arosteguy est toujours annonciatrice des beaux jours en gardant depuis toutes ces années le mois d’Avril et plus précisément le week-end de Pâques.

La date n’est pas anodine puisqu’elle a été choisie en fonction de l’étude des conditions météorologiques dans le passé. On espère donc des conditions clémentes tant au niveau du soleil que des vagues.

Un programme complet avec de nombreuses animations

Une petite description des différentes catégories de surf, les animations offertes par les nombreux commerçants partenaires de l'événement.

Compétition surf

Les conditions de surf vont bien sûr rythmer l’évolution de la compétition. Il y a de nombreuses catégories avec souvent pas moins de 250 compétiteurs pour une waiting période très courte, d’autant que la marée peut avoir un impact important sur les conditions de surf.

Catégories hommes

La compétition se compose de 4 catégories. Les moins de 14 ans, les moins de 16 ans, les moins de 18 ans et enfin les open, les surfeurs qui ont plus de 18 ans. De nombreux surfeurs pro français y ont brillé comme Vincent Duvignac, Maxime Huscenot, Joan Duru, Gaspard Larsonneur, Edouard Delpero...Une liste longue pour une compétition qui sonne le début de la saison des compétitions surf en France

Catégories femmes

On retrouve les mêmes catégories pour les surfeuses avec les moins de 14 ans, les moins de 16 ans, les moins de 18 ans et les open avec les plus de 18 ans. De nombreuses surfeuses ont signé de leurs empreintes la compétition avec Emmanuelle Joly, Justine Dupont, Pauline Ado, Alizé Arnaud....

Les résultats de la compétition surf en 2022

Chez les hommes

Dans la catégorie Open, le grand vainqueur de la compétition est Renan Grainville avec un total de 15.53 points, grâce à deux vagues de 8 et 7.53 pts. Le second est Noe Lédée avec un total de 13.23 pts. Nicolat Paulet complète le podium avec un total de 12,97 pts, et la vague la mieux notée de la finale (8.27 pts). Dernier finaliste, Lucas Aubron avec un total de 9.80 pts

Samuel Redon est le grand vainqueur de la compétition dans la catégorie Junior avec deux vagues notées 8.33 et 6. En deuxième position, on retrouve Elijah Chort avec un total de 12.27 points. Le troisième est Kytann Foret avec 11.34 points. Quatrième place de finaliste pour Martin Chouraqui avec un total de points de 10.37 pts.

Chez les femmes

Chez les ondines, la victoire revient à Hina Conradi dans une finale serrée entre toutes la participantes. Hina Conradi est la grande gagante de cette édition, puisqu'elle s'impose également en Junior Ondine. Elle s'impose avec un total de 10.67. La bretonne Maëlys Jouault finit deuxième avec 10.50. Anette Gonzalez Etxabarri est troisième avec 10.37 pts. La basque Sarah Leiceaga complète la finale avec un score final de 9.13 pts.

Chez les Juniors Ondines, Victoire de Hina Conradi avec un total de 9.80 pts, suivie de près par Zoe Jaeckin avec 9.13 pts. La troisème est Nahia Milhau avec 7.87 pts. La tahitienne Aelan Vaast complète cette finale avec un total de 6 pts.

Des animations dans toute la ville

Les nombreux partenaires permettent ainsi à la ville de s’animer pendant ces quelques jours. Au programme de cette édition:

Les animations comme la projection sont uniquement sur invitation car les places sont limitées, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des commerçants partenaires, qui disposent d’invitations en nombre limité.